Mérida Capitale Culturelle et Gastronomique du Sud

Le voyage de tes rêves commence ici. Abonne-toi!
Required Required J’ai lu et j’accepte l’Avis de confidentialité
Process

Thanks for subscribing

Votre inscription a réussi.

Capitale culturelle et gastronomique du sud

Le point de départ pour parcourir les chemins du Mayab. 

La capitale du Yucatan est le point de départ pour parcourir et connaître l’état. Fondée en 1542 sur l’ancienne ville de T’ho, elle se distingue pour sa large gamme d’attraits culturels et artistiques, un centre historique colonial avec une influence architecturale europénne et un remarquable style français qui peut s’apprécier sur les demeures du Paseo de Montejo, l’avenue plus importante de la ville. Dans l’actualité primée en tant que “Meilleure petite ville du monde” et “Meilleure destination pour l’accueil de congrès” par les moyens spécialisés en tourisme.

La ville est le centre de distribution de tourisme culturel plus importante de la Péninsule du Yucatan: avec plus de 5 mille 919 chambres d’hôtels de toutes catégories, des centres de congrès et des expositions, plus de 300 restaurants de tout type de modalité et une grande offre d’attraits culturels et touristiques.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Vaquería-centro-de-Mérida-1-360x487.jpgCentro de Mérida

Mérida te propose plusieurs options de culture, d’histoire, de divertissement et une délicieuse gastronomie, Nous te conseillons commencer ta visite dans le Centre Historique de la ville, où l’on peut trouver une grande variété d’édifices coloniaux, des musées, des galeries, théâtres, café à l’air libre, bars, vêtements typiques, parcs, hôtels, restaurants avec des plats typiques du pays et internationaux.

Le Centre Historique est l’endroit idéal, pour ses nombreuses activités de loisirs et de vie nocturne, donc différentes tous les jours."

Mérida Cosmopolite
https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/centro-cultural-olimpo_region-merida-scaled-450x300.jpgCentro Cultural Olimpo, Mérida

Toute cette tradition ancestrale coexiste jour après jour avec une ville moderne, diverse et avant-gardiste, où la connectivité, la mobilité, les services, l’efficacité, la multiculturalité et les bonnes pratiques nous positionnent comme une référence de qualité de vie dans le monde.

Il y a des immeubles modernes, deux centres de congrès, des musées, un aéroport international, des restaurants, des terrains de golf, des hôtels, une vie nocturne animée et un infrastructure de premier niveau.

Gastonomie

La gastronomie locale se distingue pour sa saveur et tradition. Avec un choix de plus de 280 restaurants, Mérida est capable de satisfaire le palais le plus exigeant. On peut trouver des restaurants de cuisine traditionnelle, des marchés et même des cuisines d’auteur où sont utilisées des techniques ancestrales mayas, des ingrédients de la región et une méthode de cuisson très particulière, qui consiste à placer des pots en argile dans un four sous terre et l’utilisation de bois à brûler sec donne des âromes et un goût unique.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Gastronomía-Yucateca-scaled-450x300.jpgHacienda Xcanatún, Mérida

Destinations principales

Quartier La Mejorada
https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/156872982967-450x300.jpgQuartier La Mejorada

Le quartier de La Mejorada, avec son Église du XVIIème siècle, qui d’antan a servi en tant qu’hôpital, prison pour femmes et caserne, abrite dans l’actualité la Faculté d’Architecture de l’Université Autonome du Yucatan, en 1870, dans le parc de La Mejorada fut installé le Premier Chemin de Fer de la Péninsule, une partie essentielle de la ville de Mérida.

Dans cet ancien quartier on peut aussi trouver le Musée d’Art populaire de la Maison Molina, le Musée de la Chanson Yucatèque, les historiques Arc des Dragons et l’Arc du Pont, ainsi que le Centre Culturel de l’Enfant Yucatèque et le Musée du Chemin de fer.

Quartier de San Cristobal

Dans le beau quartier de San Cristobal, le Musée de la Ville est un élément culturel de grande importance pour la ville de Mérida, à la fois pour ses caractéristiques architecturales, et pour sa valeur historique, là se trouve l’ancien Palais Fédéral de la Poste, le Marché Lucas de Galvez, le Marché de San Benito, le Marché des Artisanats et le Bazar García Rejón.

Chaque 12 décembre, la belle Église de San Cristobal, sous l’advocation de la Vierge de Guadeloupe est siège de pélerinages et de processions."

Quartier de San Sebastián

Cest l’un des plus anciens et des plus traditionnels de Merida; il y a très longtemps un village maya installé au sudouest de Mérida fut appelée San Sebastian au moment de la colonisation.

Il se dit que la troupe de Montejo est passé par là quand il est arrivé à T’ho. Dans ce quartier traditionnel se trouve l’Ermitage de Sainte Isabelle qui date du XVIIème siècle; autrefois appelé l’Ermitage de Notre-Dame du Bon Voyage, probablement par la position près du chemin royale de Campeche.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/15665672266966-450x300.jpgQuartier de San Sebastián
Quartier de Santiago

Suite au boom du henequén qu’il y eut dans la région vers la fin du XIXème siècle, un groupe d’aristocrates yucatèques décida de mettre en place un projet pour construire une promenade publique qui « fusse digne de la ville de Merida » et de moderniser la capitale de la fin du XIXème siècle.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/15665674409624-450x400.jpgQuartier de Santiago

L’aujourd’hui appelé Paseo de Montejo, construit entre 1886 et 1905, fut inspiré par les Champs-Elysées de Paris et nommé comme ceci en hommage au fondateur de la ville de Mérida, Francisco de Montejo y León, « Le garçon ».

Sur cette belle avenue se trouvent quelques-uns des monuments historiques les plus célèbres de la ville tels que les maisons appelées Maisons Jumelles ou Maisons Cámara, l’imposant Palais Cantón, la Maison Peón del Minarete, la Maison Peón de Regil, la Villa Montes Molina, les monuments de Justo Sierra et Felipe Carrillo Puerto, le célèbre Monument à la Patrie, l’un des symboles les plus importants de la ville , chef d’oeuvre du maître colombien Rómulo Rozo.

Incontournables

Théâtre Peón Contreras

Le plus ancien et le plus beau théâtre de Mérida porte le nom de José Péón Contreras, poète romancier immortel, dramaturge, essayiste, médecin et politicien yucatèque, né dans cette ville en 1843 et mort à Mexico city en 1907.

Inspiré par le style français néoclassique, ce théâtre fut inauguré le 21 décembre 1908. Le projet original fut commandé par l’architecte Pío Piacentini, la direction technique fut réalisée par l’architecte Enrico Desserti, le croquis et la peinture du dôme faite par Nicolás Allegretti et la façade de l’édifice pourvu fortement d’un air européen est l’œuvre de Fernando Ceicola. En décembre 2008, le théâtre a fêté ses 100 ans.

Sa distribution et sa façade rappellent les grands théâtres européens de l’époque. Au centre de la coupole ou du dôme pend un lustre araignée dont les bras sont en verre coupé irisé.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Teatro-peón-contreras-2-360x487.jpgTeatro Peón Contreras

L’arc scénique a des colonnes latérales de l’ordre corinthien, avec des variantes forcées par les systèmes de construction et les matériaux de la région malgré que beaucoup d’entre eux ont été importés, richement décoré à l’intérieur avec suffisamment d’amplitude et de majestuosité.

Grand Musée du Monde Maya

Grand Musée du Monde Maya est un espace culturel moderne et avant-gardiste considéré comme l’un des plus importants d’Amérique Latine. Il possède quatre salles permanentes qui exposent plus de 1000 pièces archéologiques importantes de la culture maya.

La conceptualisation architecturale du bâtiment est basée sur l’un des éléments clés pour comprendre la mystique du peuple maya: l’arbre ceiba. De cet élément est développé un déplacement architectural qui comprend le parking, les entrepôts de transit, la salle de réception principale, les salles d’exposition permanentes, la salle d’exposition temporaire, la salle à usage multiples, une aire de garderie pour enfants, une salle de projection de cinéma, des terrasses et des jardins.

Le musée expose une magnifique collection de plus de 1, 160 pièces qui permet de profiter, entre autres exemples, de textiles, d’objets religieux et de divers objets qui reflètent la vie quotidienne actuelle des Mayas; des gravures, des livres et des documents historiques, des œuvres artistiques et religieuses de l’époque de la vice-royauté; des patrimoines de l’époque préhispanique, qui comprennent des stèles, des bas-reliefs et des sculptures en pierre; des pots, du mobilier funéraire et des offrandes en céramique, , ainsi que des ornements et des objets somptueux en or, jade et coquillages.

Les quatre salles d’exposition permanentes du Grand Musée du Monde Maya ont un contenu thématique élevé pour faire connaître l’archéologie, l’anthropologie, l’ethnologie et l’histoire et les coutumes du monde maya de la région.

 

Musée Casa Montejo

La Casa de Montejo, construite entre 1542 et 1549 sur ordre de Don Francisco de Montejo, conquérant de la Péninsule du Yucatan, est l’un des rares exemples qui existent sur le continent américain des constructions civiles du style Renaissance connu sous le nom de plateresque. Il conserve la façade du XVIème siècle, qui est un chef-d’œuvre de ce style artistique. Il est l’un des cinq Demeures Banamex, proposées au public par la Banque Nationale du Mexique. Ces maisons sont des espaces historique-culturels qui visent à contribuer au développement culturel, social, écologique et éducatif de notre pays.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Yucatan-Casa-de-Montejo-0125-450x300.jpgMusée Casa Montejo

Le Musée Casa Montejo est composé de quatre salles permanentes qui sont; le bureau-bibliothèque, le séjour, la chambre à coucher et la salle à manger, dans le style du dernier quart du XIXe siècle et le premier quart du XXe siècle au Mexique. Il dispose également de trois salles d’exposition temporaires dans lesquelles des expositions temporaires seront présentées qui permettent une appréciation artistique, ainsi qu’un programme de conférences, de concerts et le travail des Grands Maîtres d’Art Populaire.

Dzibilchaltún
https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/N6A5318-scaled-450x300.jpgEl templo de las 7 muñecas, Dzibilchaltún

Considéré comme l’une des plus anciennes villes mayas, dont le nom signifie « l’endroit où il y a des écrits sur les pierres plates ». Dzibilchaltún rassemble une ville préhispanique, un parc éco-archéologique et le Musée du Peuple Maya, qui abrite des vestiges mayas et espagnols, des objets en argile, des peintures, des armures et des armes espagnols, plusieurs stèles mayas, des pierres et des linteaux sculptés en excellent état.

Dzibilchaltún possède également une chapelle franciscaine du XVIème siècle, qui se trouvejuste au milieu de la ville maya.

Dzibilchaltún se trouve au kilomètre 14 de l’autoroute Mérida-Progreso. Il peut être visité tous les jours de 8:00 à 17:00 heures. "

La ville conserve 12 sabbés (sak bé oob) ou chemins blancs, dont la plupart partent du centre et se dirigent vers les édifications de la périphérie; l’un d’eux conduit vers le cenote Xlacah, qui en Maya signifie « vieux village », l’un des plus grands et les plus profonds trouvés à ce jour au Yucatan, et d’où ont été récupérés un grand nombre de pièces archéologiques, principalement des récipients en argile.

Xlacah est une sorte d’étang naturel à l’air libre et facilement accessible, puisqu’il se trouve au niveau du sol. Ses eaux claires sont couvertes par des nénuphares qui flottent à la surface ont été témoins de la grandeur de ce lieu. Le cenote atteint toute sa splendeur lorsqu’il est traversé par les rayons du soleil.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/arton2391-360x487.jpgCenote Xlacah
https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/01_max-450x300.jpgMuseo del Pueblo Maya

Le Musée du Peuple Maya se compose de 4 salles d’exposition:

La pergola des Monolithes: où les sculptures préhispaniques monolithiques du Yucatan, du Campeche et du Quintana Roo sont exposées le long d’un sentier qui traverse un jardin de plantes endémiques.

La salle d’archéologie maya: dédiée à l’ère préhispanique, expose des éléments céramiques et 

architecturaux du Chiapas, du Campeche et du Yucatan, disposés pour illustrer des sujets tels que le concept maya de l’univers, l’émergence de l’homme, la relation homme-nature, les dieux, la stratification sociale, la peinture, l’écriture, la spécialisation dans le travail et leur système de datation.

La salle d’histoire: où un espace spécial est dédié à l’archéologie de Dzibilchaltún, au contact et à la conquête du peuple maya et à la formation de l’identité yucatèque.

Le Potager Maya: une aire annexe où se trouve une maison typique de la région rurale maya, élaborée en utilisant des techniques, des matériaux et une main-d’œuvre traditionnelle.

Nommé d’après une offrande trouvée à l’intérieur de sept figurines en argile de forme humaine. "

Le phénomène archéo-astronomique de l’équinoxe se produit à Dzibilchaltún, le 21 mars et le 21 septembre, à l’aube, lorsque la porte du Temple des Sept Poupées s’illumine par l’éblouissement du Soleil apparaissant à l’horizon et, à un certain moment donné, le disque céleste stationne au centre de la porte et crée un spectacle de lumière et d’ombre sur la façade ouest.

Ces jours-ci, on peut observer l’incroyable précision de l’astronomie maya intégrée dans son architecture. Les Mayas se laissaient guidés par le soleil pour planifier leur vie parce qu’ils dépendaient de l’agriculture. À l’équinoxe du printemps, démarrait la plantation et à l’équinoxe d’automne la récolte.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Nubes-Dzibilchaltun-CasaMuñecas-ExpoAeropuerto02-360x487.jpgÉquinoxeDzibilchaltun

Galerie