Expérience

Izamal, Village Magique

À propos de

Aujourd’hui ce village yucatèque devenu héritage culturel, aussi appelée la Ville des Trois cultures, abrite des temples mayas, des maisons coloniales qui transportent au passé, du XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle. Les habitants sont fières de leur fusión culturelle, maya et contemporaine.

Dans l’actualité, suite à la demande des autorités et des voisins, la plupart des édifices et maisons historiques sont peintes en jaune et blanc, ce qui donne une image et grâce à cela la ville possède un charme unique et garde cette élégance de l’époque coloniale.

Dans ses rues impeccables, ornées de détails coloniales, le visiteur peut monter sur une des calèches tirées par des chevaux pour admirer la beauté des places, des parcs et des banlieues historiques. La nuit tombée, la ville devient autre, en se baladant on a l’impression d’être dans une autre époque. Observer le ciel étoilé du coin d’une pyramide, temple ou villa coloniale est une vraie merveille.

Ses édifices en jaune et blanc rappellent les couleurs du drapeau du Saint-siège et son monastère consacré à un des pilers de l’Ordre Franciscain Saint Antoine de Padoue est aujourd’hui le centre marial plus important pour les catholiques yucatèques.

Ver Galería

Sa richesse historique et son importance culturelle lui ont attribué le titre de Village Magique du Mexique en 2001.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Convento_de_Izamal_June_28_2012_n02-scaled-703x535.jpgCouvent Saint Antoine de Padoue
Couvent Saint Antoine de Padoue

C’est une des constructions plus importantes et imposantes de la Mesoamérique. Il est placé sur un plateau de la colline plus haute de la ville. On y accède par trois rampes construites sur les côtés libres. À l’intérieur du temple se trouve un beau retable de style barroque couvert de feuilles d’or. Les scènes représentent “ La Mort de Jésus” , “La Naissance”, “La visite de la Vierge à Sainte Isabelle” et “La visite de l’ange à Marie”.

Dans la partie inférieure, il y a des niches décorées d’images de “Sainte Lucie”, “Saint Antoine” et “Saint Joseph”. Dans la partie supérieure est représentée la “Couronnement de la Vierge comme Reine des Cieux” et en-bas, l’image de la Vierge de l’Immaculée Conception, dont la sculpture fut ramenée du Guatemala par le Moine Fray Diego de Landa, qui en plus est pourvue d’un système de rails qui donne accès à la loge, un espace pour les fidèles croyants qui font preuve de leur foi et dévouement.

https://yucatan.travel/wp-content/uploads/2019/12/Izamal-Kinich-Kakmo-Haciendas-Cenotes-Yucatán-Regiones--703x535.jpgPyramide Kinich Kakmo
Pyramide Kinich Kakmo

Kinich Kakmo veut dire “Perroquet de Feu au Visage Solaire”. Il semblerait que les mayas croyaient que le dieu Kinich sous forme de perroquet descendait dans la chaleur du soleil de midi, pour brûler c’est-à-dire pour purifier les sacrifices ou les offrandes posées au cimetière maya. En superficie c’est la pyramide plus grande de la Péninsule du Yucatan et la troisième du Mexique après celle du Soleil de Teotihuacan et celle de Cholula à Puebla.

365 days

Plus d’expériences